Vous êtes ici : Liste des articles > Interview de créateurs > La Bohéme Paris - Bijoux fantaisies de créateur par Kalina et Kristina

La Bohéme Paris - Bijoux fantaisies de créateur par Kalina et Kristina

Une jolie interview avec comme particularité, la mère - Kalina, créatrice des bijoux et sa fille - Kristina, directeur artistique , dans l'aventure de la création d'une nouvelle marque de bijoux "La Bohéme Paris".

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots, de façon générale ?

La Bohéme Paris est une nouvelle marque de bijoux fantaisie faits main de créateur haut de gamme. Des bijoux uniques et poétiques réalisés en pierres fines (dites aussi à tort pierres "semi-précieuses") et cristaux de Swarovski. Avant tout, c’est une histoire de famille entre mère et fille ; voici leur histoire :

Kalina, la mère, créatrice des bijoux : La Bohéme Paris est née cette année durant l’été. Cela fait un moment que je désirais concrétiser mes idées. Ayant eu des enfants jeune, je devais subvenir avant tout à leurs besoins avant de satisfaire mes désirs personnels. Mes enfants ayant grandi, j’ai pris la décision de me jeter dans l’aventure de la création à l’âge de 44 ans.

Kristina, la fille, directeur artistique : ma mère m’a toujours soutenue dans mes projets et m’a permis de réaliser mes rêves. Au moment où elle m’a parlé de son projet, j’ai voulu lui rendre la pareille. Etant graphiste indépendante, j’ai participé à l’élaboration de toute la communication et l’organisation du shooting.

Bijou La Bohéme Paris

Bijou La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Depuis quand êtes-vous créatrice de bijoux ? Avez-vous suivi un parcours spécifique ?

Kalina : Depuis mon enfance, j’ai toujours été attirée par la création. Je confectionnais mes propres vêtements, bijoux et, par la suite, quand j’ai eu des enfants je créais leurs jouets. En 2007, pour le mariage de ma fille, cherchant un collier pour son mariage, ne trouvant rien de très original, j’ai décidé de lui en créer un. Elle était ravie, et ensuite prise par le tourbillon du train-train quotidien, j’ai laissé mûrir cette idée jusqu’à cet été où je me suis dit que le moment était venu pour moi de créer ma première collection. C’est exactement ce que j’ai fait.

Aventure - La Bohéme Paris

Aventure - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Pouvez-vous nous décrire votre univers ? Quelles sont les matières que vous travaillez, ou que vous préférez travailler ?

Kalina : Le maître mot de mes créations est l’émotion, cependant mon univers reste assez large, je ne me restreins pas dans mes créations. Je laisse libre cours à mon imagination. Mes matières préférées sont les pierres fines et les cristaux de Swarovski qui me donnent une large palette de couleurs, matières et textures.

Les égéries - La Bohéme Paris

Les égéries - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Quelles sont vos sources d'inspirations ? Pouvez-vous nous parler de votre processus de création ?

Kalina : Je m’inspire de la vie de bohème, du voyage, des contes et légendes. Ma collection est déclinée sur neuf thèmes en quantités limitées ; chacune a son propre nom, comme Grigri de l’Est pour rendre hommage à nos origines slaves. L’idée était de proposer différents styles pour que chaque femme puisse trouver le bijou, son bijou.
En ce qui concerne ma façon de travailler, j’adore observer les matières et imaginer une alliance entre elles, puis j’ai un carnet de recherches dans lequel je dessine mes idées de bijoux que j’emmène partout avec moi, car l’inspiration vient parfois de manière inattendue ; parfois c’est une silhouette qui m’inspirera, d’autres fois un poème de Baudelaire ou une scène de vie.

Levée de Nuit - La Bohéme Paris

Levée de Nuit - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Vous avez l'idée, votre bijou est dessiné, est-ce vous qui le réalisez ? Comment se passe la phase de réalisation ?

Kalina : Oui je suis la seule réalisatrice des bijoux. Souvent j’ai une idée précise en tête avant de commencer la réalisation. Le bijou vit en moi à ce moment précis. Ensuite, je n’ai plus qu’à me saisir de mes outils et m’enfermer dans mon atelier afin de lui donner vie.

Pharaon - La Bohéme Paris

Pharaon - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Comment faites vous connaitre votre travail ? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez à ce sujet ?

Kalina : Ma fille m’aide beaucoup. C’est elle qui s’occupe entièrement de la communication. Une des principales difficultés, je pense, est la vente sur internet, car un bijou n’est jamais aussi beau qu’en vrai. En réalité il brille, scintille, il y a un toucher, une texture, mais sur internet, les images ne sont jamais aussi parlantes qu’un bijou en vrai. Je pense que c’est la principale difficulté de la bijouterie en général et les acheteurs ont plus de mal à se décider.

Kristina : Effectivement, la principale difficulté est là : faire vivre un bijou alors qu’il est immobile. Nous avons commencé avec les moyens du bord, en faisant appel à nos amis photographes et à mes propres connaissances. Je me suis occupée de la création des outils de communication : charte graphique, shooting, dossier de presse, catalogue, site internet et j’entretiens la page Facebook (http://facebook.com/LaBohemeParis) sur laquelle nous créons parfois des concours avec un bijou unique comme gain à la clé. J’essaie de contacter la presse aussi, mais cela reste assez difficile d’y accéder quand nous n’avons pas de relations avec le milieu. Ensuite, nous préparons activement une participation prochaine au salon de Bijhorca afin de pouvoir nous faire connaître et présenter la nouvelle collection.

Reine des Glace - La Bohéme Paris

Reine des Glace - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo

Et la commercialisation de vos bijoux, pouvez-vous nous en parler ?

Kristina : Nous avons une e-boutique où les bijoux sont vendus directement : http://laboheme-paris.fr

Ensuite nous essayons de trouver des points de vente physiques afin de pouvoir augmenter notre visibilité, c’est pour cela aussi, comme indiqué précédemment, que nous espérons pouvoir participer au Salon Bijhorca à la rentrée. Nous préparons aussi une future version du site avec version anglaise et la possibilité de commander depuis l’Europe, alors qu’actuellement nous sommes disponibles que pour la France.

Ruée vers l'or - La Bohéme Paris

Ruée vers l'or - La Bohéme Paris - Photo : G. Chevessier-Caputo
Écrit par Didier le 29/11/2012
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à recopier : TtPBiv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres billets à découvrir